genou douloureux vieillesse

Mal au genou ? Zoom sur les causes et les symptômes !

Vous faites partie de ceux qui prédisent la pluie avec vos genoux ? Alors bienvenue sur cet article spécial Gonalgie. C'est le terme pour parler du mal au genou. Du simple endormissement le matin, à la douleur chronique, le genou est une articulation fragile qui peut vite handicaper si l'on ignore les signes avant-coureurs. Alors avant de souffrir le martyre ou de repartir à béquilles, sachez quelles sont les causes de vos douleurs aux genoux et comment les traiter.

 

Les zones à l'origine des douleurs au genou

La gonalgie est le terme pour exprimer les douleurs localisées dans les articulations du genou. Ces derniers sont très sollicités, car ils supportent le poids du corps. Pour bien comprendre son fonctionnement et l'origine de vos douleurs, rappelons que pour relier la cuisse et la jambe, le genou a besoin de 3 os :

  • Le fémur : avec deux saillies osseuses (condyles) au niveau de l’articulation du genou.
  • Le tibia, qui joint les condyles par son plateau tibial.
  • La rotule (petit os situé en avant du genou).

 

composition du genou

 

Avec tous leurs éléments connexes :

  • Le cartilage pour faire glisser le fémur sur le tibia.
  • Les ménisques absorbent les chocs, stabilisent l'articulation et coordonnent la position du tibia avec le fémur. Chaque genou possède deux de ces "fibrocartilages": un ménisque médial (ou interne) situé du côté de l’entrejambe, et un autre dit "latéral" (ou "externe").
  • La capsule : enveloppe fibreuse qui recouvre entièrement l'articulation du genou.
  • Les bourses synoviales (ou séreuses) : poches membraneuses remplies de liquide qui facilitent le glissement de l’articulation.
  • Les deux ligaments latéraux (interne et externe), croisés et les muscles insérés sur les os et la capsule (par l'intermédiaire des tendons) stabilisent le genou.

Pourquoi a-t-on mal aux genoux ?

Avec autant de composants, difficile de cerner d'où vient une douleur de genou. On recense pourtant 3 grandes causes.

La douleur traumatique

Les douleurs du genou sont courantes lors de pratiques d'activités physiques. En effet, les sports comme le foot, basketball, vélo, course à pied et randonnée, sollicitent le genou qui, mal échauffé ou fatigué, risque d'entraîner :

  • Une fracture d’un des os au niveau de l’articulation (tibia, fémur), avec ou sans fracture des cartilages articulaires.
  • Une élongation ou rupture des ligaments dans l'entorse du genou.
  • Des lésions des ménisques (ruptures, fissures).

La douleur mécanique

Les douleurs mécaniques augmentent au cours d’un mouvement et disparaissent au repos.

En voici deux causes :

  • Articulaire : comme l’arthrose du genou (une détérioration du cartilage de l'articulation du genou souvent liée à l'âge),
  • L’extra articulaire comme les tendinites.

La douleur inflammatoire

Plusieurs sources de douleurs inflammatoires tendent à faire souffrir et gonfler les genoux :

  • Celles issues de maladies systémiques : la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux disséminé, le psoriasis, la spondylarthrite ankylosante, la polyarthrite de l’enfant (inflammation chronique des articulations chez les moins de 16 ans).
  • Les rhumatismes dits "microcristallins" : comme la goutte, la chondrocalcinose.
  • Les tendinites.
  • Une infection du genou comme l'arthrite infectieuse (due à une bactérie présente dans l’articulation), ou une ostéo arthrite (infection de l’articulation et de l’os avoisinant).

Comment soulager la douleur au genou ?

La sensation de chaud, de froid, de craquement quand vous vous accroupissez ou de tiraillement au moment de plier la jambe… Sont autant de symptômes liés à un problème aux genoux qu'il faut prendre au sérieux.

Quand et qui consulter ?

Si les douleurs aux genoux peuvent se traiter avec un peu de repos, du froid, voire une immobilisation, il reste nécessaire de consulter si la gêne devient insupportable et s'accompagne de gonflement.

Selon son origine, le médecin pourra prescrire :

  • Des anti-inflammatoires adéquats.
  • Des séances de rééducation auprès d'un kiné.
  • Des infiltrations en cas de tendinite.
  • Une consultation chirurgicale (en dernier recours).

 

ostéopathe pour genoux

 

En cas d'entorse, l'ostéopathe sera à même de corriger les éventuels blocages du genou en translation, en rotation ou en flexion afin d’éviter l’installation de lésions.

Les bons réflexes et solutions à la maison

N'attendez pas votre rendez-vous chez le médecin ou le radiologue avant de soulager vous-même la douleur !

Commencez par réduire l'inflammation en appliquant un peu de glace sur la zone puis surélevez la jambe concernée.

En cas de douleur chronique, arrêtez le sport ou soigner la cause de la crise à l'aide d'accessoires orthopédiques comme :

Une genouillère souple

Enfilez une genouillère souple plutôt qu'une attelle, car la genouillère atténue la crise sans bloquer la mobilité du genou. En coton élastique, sans armature et ouverte sur la rotule, elle est une solution temporaire peu incommodante.

Le coussin pour genoux

 

soulager genoux

 

Ce coussin dense en forme de triangle est conçu pour soulager les douleurs aux jambes et genoux sans médicament.

  • Durant la nuit, en position latérale, il se pose entre les jambes et diminue le frottement des genoux entre eux et donc les douleurs musculaires et articulaires lorsqu'elles se réveillent en pleine nuit.
    • En journée, il se glisse sous les genoux pour les surélever et soulager le poids des jambes tout en relançant la circulation sanguine.

Ce coussin est recommandé par les kinés et ostéopathes après une opération du genou ou de la hanche. En plus d'alléger les points de pression et restituer l'alignement du corps en position allongée, il aide à retrouver le confort d'un sommeil récupérateur en position latérale.

Les précautions

Récurrentes ou progressives, les douleurs aux genoux peuvent se contrôler pour limiter les crises quotidiennes ou de s'installer définitivement. Pour cela :

  • Surveillez le surpoids.
  • Privilégiez les chaussures adaptées avec un talon plat.
  • Contrôlez vos positions : évitez de vous accroupir afin de préserver les rotules.
  • Troquez les sports à risque pour le genou (course à pied, tennis, rugby, danse ou boxe par exemple) contre une activité de renforcement musculaire autour des genoux (la natation, la gymnastique, le vélo, le yoga et la marche).
  • Sécurisez vos genoux la nuit avec un coussin orthopédique.

Les douleurs aux genoux sont une cause de consultation fréquente, car c'est l'une des articulations la plus sollicitée. La gonalgie peut ainsi apparaître progressivement, spontanément ou suite à un traumatisme. En cas de douleur chronique, les bons réflexes du quotidien restent des mesures simples et efficaces pour vous soulager de jour comme de nuit. Et si vous commenciez par vous équiper ?

 

Retour au blog

Notre conseil thérapeutique

Découvrez nos autres produits

1 de 3

Nos Articles Connexes

1 de 2

Nos Articles Récents

1 de 3

⭐⭐⭐⭐⭐

Cellsius a soulagé les douleurs de +25'000 clients

Certains témoignent...