types de douleur au genou

Laquelle de ces différentes douleurs au genou, souffrez-vous ?

Comme le dos, nos genoux sont des partenaires de marche parfois capricieux. Ces articulations sophistiquées, composées de 4 os, de tendons, 4 ligaments, et une multitude de muscles restent faillibles à la moindre charge lourde, au faux mouvement, ou à une inflammation sournoise. Comme un voyant lumineux, une douleur au genou est une alerte à considérer. En décryptant les différents types de douleurs au genou, vous comprendrez l'origine et l'urgence de vos maux, mais surtout comment prendre soin de cette articulation essentielle.

Douleur derrière le genou : phlébite et autres

coureur avec une douleur derrière le genou

La douleur derrière le genou est une source de problèmes musculaires et d'affections vasculaires tels que :

  • La phlébite, une inflammation des veines associée à la formation de caillots sanguins qui restreignent la circulation sanguine.
  • Les lésions des ligaments,
  • les troubles musculaires,
  • l'arthrite,
  • les kystes poplités.

Pour soulager une douleur derrière le genou, les professionnels de santé recommandent de maintenir une bonne circulation sanguine, notamment par :

  • des exercices de renforcement musculaire et des étirements ciblés,
  • une bonne hydratation,
  • une position assise non prolongée.

Consulter un médecin en cas de douleur persistante et de symptômes tels que le gonflement, une rougeur, ou une sensation de chaleur.

Douleur au genou externe : causes et solutions

La stabilité du genou est assurée par des structures telles que le ligament latéral externe et les tendons qui travaillent de concert. L'impact de l'activité physique, des mouvements répétitifs, et même des variations anatomiques individuelles peut créer une douleur au genou externe. Parmi les causes le plus courantes :

  • les lésions du ligament latéral externe,
  • les tendinites, ou inflammation des tendons,
  • les syndromes de la bande ilio tibiale, ou syndrome de l'essuie-glace,
  • l'usure du cartilage articulaire, dit arthrose du genou ou gonarthrose.

Voici les conseils pour soulager l'inflammation :

  • R.I.C.E (Repos, Glace, Compression, Élévation), en cas de douleur aiguë :
  • Du repos pour guérir la blessure
  • L'application de glace pour diminuer l'enflure,
  • Une compression de la zone
  • L'élévation de la jambe pour relancer le drainage lymphatique.
  • Le renforcement des muscles du genou côté externe, stabilise l'articulation et réduit la pression sur les structures douloureuses.

rééducation et étirement du genou

  • Des étirements réguliers de la bande ilio tibiale, préviennent la tension excessive et améliorent la flexibilité du genou.
  • Adapter les activités physiques pour éviter les mouvements répétitifs ou traumatisants.

Douleur au genou irradiant vers les jambes : que faire ?

La douleur au genou qui irradie vers les jambes est souvent décrite comme une sensation de picotement, de brûlure, ou de faiblesse. Cette irradiation peut indiquer des problèmes au niveau des nerfs et des racines nerveuses. Cette gêne diminue la mobilité, provoque une sensation de jambes lourdes, voire des difficultés à marcher.

La douleur irradiante au niveau du genou est souvent le résultat d'une affection telle qu'une compression nerveuse, une hernie discale ou des troubles articulaires spécifiques.

Diagnostiquer ce type de douleur au genou demande des examens médicaux :

  • Imagerie médicale : l'IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) ou la TDM (Tomodensitométrie) pour visualiser les éventuelles anomalies des structures internes du genou et de la colonne vertébrale.
  • Électromyographie (EMG)mesure l'activité électrique des muscles et des nerfs et détecte les atteintes nerveuses.
  • Examens neurologiques : Des tests de réflexes, de sensibilité et de force musculaire évaluent la fonction nerveuse.
  • Des radiographies identifient des anomalies osseuses ou articulaires.

Selon les résultats des examens, les médecins peuvent prescrire :

  • Des analgésiques et des anti-inflammatoires
  • Des exercices spécifiques, des étirements et des techniques de renforcement musculaire pour améliorer la stabilité et réduire la pression sur les nerfs.
  • Des injections de corticostéroïdes pour réduire l'inflammation autour des nerfs.
  • Des ajustements dans l'activité physique, la posture et d'autres habitudes de vie empêchent la récurrence de la douleur.
  • En cas de conditions sévères, une intervention chirurgicale peut être envisagée pour résoudre les problèmes structurels responsables de la douleur irradiante.

Douleur à la rotule : le syndrome fémoro-patellaire

La douleur à la rotule, ou syndrome fémoro-patellaire, est caractérisée par une douleur diffuse autour ou derrière la rotule qui s'intensifie lors des mouvements du genou. En voici les causes :

  • désalignement de la rotule,
  • l'usure du cartilage,
  • des blessures traumatiques,
  • des déséquilibres musculaires,
  • l'hygroma du genou (bursite pré-rotulienne)

Selon l'origine de cette douleur à la rotule, voici plusieurs recommandations pour traiter la blessure:

  • Des exercices ciblés pour renforcer les quadriceps, les muscles ischio-jambiers, et les muscles autour de la hanche qui stabilisent la rotule et réduisent la pression sur le cartilage.
  • Des étirements réguliers des muscles des jambes et de la région pelvienne pour améliorer la flexibilité et réduire la tension exercée sur la rotule.

orthèse pour douleur genou

  • L'utilisation d'orthèses ou de coussin pour genou corrige l'alignement de la rotule et réduit la douleur lors d'activités physiques ou durant le sommeil.
  • Éviter les mouvements excessifs ou traumatiques pour prévenir les exacerbations de la douleur.

Que faire d'une douleur lors de la flexion du genou ?

Parmi les raisons courantes d'une douleur au genou en flexion, on retrouve :

  • Les lésions des ménisques, des disques cartilagineux entre les os du genou.
  • L'arthrite, qu'elle soit liée à l'usure naturelle des articulations ou à des conditions inflammatoires.
  • Les problèmes de cartilage, tels que la dégénérescence ou les fissures.
  • Les tensions musculaires.

Les muscles entourant le genou, les quadriceps et les ischio-jambiers, stabilisent l'articulation. Ainsi les mouvements fluides de la rotule et le bon alignement des surfaces articulaires évitent les frottements excessifs et les contraintes.

Les physiothérapeutes préconisent plusieurs exercices pour fluidifier le mouvement de la rotule :

  • Des étirements des muscles des quadriceps, des ischio-jambiers, et des muscles stabilisateurs de la hanche améliorent la force musculaire et la stabilité.
  • Exercices de stabilité : des squats contrôlés ou des exercices sur une jambe améliorent la coordination des mouvements.
  • Aquathérapie : les exercices dans l'eau offrent une résistance tout en réduisant l'impact, fournissant ainsi une option douce pour améliorer la flexibilité sans aggraver la blessure.

Les autres types de douleurs au genou

Les inflammations du genou

Les inflammations du genou, dit rhumatismes sont la répercussion d'une maladie sous-jacente comme :

Les blessures et douleurs mécaniques

Le genou est une articulation complexe qui, à la moindre chute ou faux mouvement, entraîne :

  • une fracture d’un des os au niveau de l’articulation (tibia, fémur), avec ou sans fracture des cartilages articulaires ;
  • une élongation ou rupture des ligaments dans l'entorse du genou ;
  • des lésions des ménisques (ruptures, fissures).

Avec la répétition de certains mouvements et avec l'âge, le genou souffre également de

  • arthrose du genou (ou gonarthrose),
  • dégénérescence du ménisque,
  • ostéonécrose aseptique des condyles fémoraux (une destruction osseuse au niveau des condyles du fémur, d’origine non infectieuse.).

 

coussin pour douleur genou

Outre les exercices de renforcement et les traitements recommandés, le physiothérapeute et l'ergothérapeute préconisent aussi de dormir avec un coussin pour genoux. Un coussin orthopédique spécialement pensé pour soulager les douleurs aux genoux des dormeurs latéraux. Il suffit de placer ce coussin entre les jambes. Cela permet à vos genoux de se superposer sans se toucher et ajouter de la tension et des frottements douloureux durant le sommeil.

Sources :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/gonalgie/definition-symptomes-causes

Retour au blog

Notre conseil thérapeutique

Découvrez nos autres produits

1 de 3

Nos Articles Connexes

1 de 2

Nos Articles Récents

1 de 3

⭐⭐⭐⭐⭐

Cellsius a soulagé les douleurs de +25'000 clients

Certains témoignent...