quand s'inquiéter d'une douleur à l'épaule gauche ?

Quand s'inquiéter d'une douleur à l'épaule gauche ?

S'il existe bien une douleur courante en rhumatologie, c'est celle liée à l'épaule. Aussi appelées ombalgies, les douleurs à l'épaule peuvent nécessiter une prise en charge rapide pour soulager le patient et préserver la mobilité et la souplesse de son bras. Cette urgence est d'autant plus importante lorsque la douleur concerne l'épaule gauche, en raison de sa proximité avec des organes vitaux.

Gestes brusques, répétitifs, mauvaises postures de travail, âge, stress ou maladies… On peut vite ressentir une douleur à l'épaule gauche… Alors comment savoir si elle est dangereuse ?

Les causes possibles d'une douleur à l'épaule

inflammation épaule

Les douleurs à l'épaule peuvent traduire de multiples pathologies, ou accidents qui entraînent des douleurs, une raideur, et parfois une diminution de la mobilité.

Les affections mécaniques de l'épaule

  • La blessure musculaire survient lors d'un mouvement brusque, d'une sur utilisation de l'articulation de l'épaule ou une mauvaise posture.
  • La tendinite : l'inflammation des tendons de l'épaule due à la répétition excessive des mouvements.
  • Des compressions nerveuses : parfois, la douleur se forme suite à la compression d’un nerf de l'épaule ou à un kyste.
  • La coiffe des rotateurs : elle correspond à une inflammation chronique d’un tendon (sous-scapulaire, sus-épineux, sous-épineux, petit rond) au niveau de l’épaule.
  • La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui peut causer de graves douleurs au niveau de l’épaule.
  • L’arthrose est une usure du cartilage articulaire, source de douleurs pour le patient.
  • L’arthrite, une inflammation des articulations qui peut parfois être très sévère.
  • L'entorse due à un faux mouvement ou une mauvaise position…
  • Une fracture après une mauvaise chute. La guérison est un peu longue.
  • La bursite est une inflammation de la bourse séreuse, cette poche contenant un liquide qui permet la mobilité de l’articulation.
  • Une luxation correspond à un endommagement ou à une rupture des ligaments de l'articulation.
  • La présence de calcifications dans l'épaule.

Le stress et les maladies métaboliques

D'autres facteurs de risques, moins connus, sont responsables des douleurs aux épaules ou aggravent des contractures déjà présentes.

  • Le stress et les chocs émotionnels
  • Le tabagisme, en favorisant une obstruction des vaisseaux sanguins
  • Le diabète ou une dyslipidémie peuvent entraîner une obstruction des vaisseaux et augmenter le risque de tendinites, voire d’arthrose.
  • Un acromion en forme de crochet

Les signes d'alerte d'une douleur grave à l'épaule

Les douleurs à l'épaule sont nombreuses, pouvant aller et venir ou disparaître après un traitement anti-inflammatoire. Pour autant, il est important de savoir si cette douleur est grave et demande une consultation médicale. Voici quelques  signes d'alerte :

Une douleur normale due à un effort physique intense ou à une activité inhabituelle diminue avec le repos. Si la douleur persiste malgré le repos, devient plus intense, ou s'accompagne d'autres symptômes, il est important de consulter un professionnel de la santé.

douleur grave à l'épaule

Plusieurs sensations à l'épaule peuvent présager un problème sérieux :

  • Une douleur lancinante, persistante, ou qui irradie vers d'autres parties du corps.
  • Une douleur associée à des craquements, des clics ou des grincements dans l'épaule.
  • L'impact sur la vie quotidienne, durant le sommeil, le travail ou l'exécution des mouvements simples.
  • Des engourdissements : la présence de picotements ou la sensation de fourmillements dans le bras gauche peut signaler une atteinte nerveuse ou vasculaire. Ces symptômes peuvent être associés à des problèmes tels que la compression nerveuse ou l'obstruction des vaisseaux sanguins, nécessitant une évaluation médicale approfondie.
  • Des difficultés respiratoires, associées à une douleur à l'épaule gauche, peuvent suspecter une affection respiratoire ou cardiaque sérieuse, telles qu'une embolie pulmonaire ou une angine de poitrine

Dans de tels cas, la consultation rapide d'un professionnel de la santé permet un diagnostic précis et une prise en charge précoce des potentiels problèmes afin d'éviter les complications et d'améliorer les perspectives de récupération.

"Les patients viennent souvent nous voir en dernier recours, car ils pensent que la douleur va disparaître avec le temps. Or, c’est rarement le cas" signale le Dr Stéphane Augouard pour Doctissimo.

Pourquoi s'inquiéter d'une douleur à l'épaule gauche ?

Si, du point de vue anatomique, les structures de l'épaule gauche ne diffèrent pas fondamentalement de celles de l'épaule droite, la proximité de cette épaule avec des parties du corps spécifiques nécessite une attention particulière. Il est donc crucial de différencier une douleur musculo-squelettique d'une douleur d'origine cardiaque.

Une douleur liée au cœur : une douleur de l'épaule gauche qui irradie vers la poitrine peut être particulièrement préoccupante, de par les signes de problèmes cardiaques, tels qu'un infarctus du myocarde.

Douleur liée à la rate, un organe situé du côté gauche de l'abdomen, peut signaler une infection, une rupture de la rate, ou d'autres problèmes de cet organe.

Symptômes de l'angine de poitrine : en cas de problèmes cardiaques, une douleur à l'épaule gauche peut être associée à des symptômes tels que des douleurs thoraciques, des essoufflements, des sueurs froides, et des nausées.

Traitements pour les douleurs à l'épaule : Cas par cas

rééducation de l'épaule gauche

Dans la plupart des cas bénins, les douleurs à l'épaule se soignent facilement.

En cas d'arthrite et d'arthrose à l'épaule, renforcez le tonus musculaire autour de l’épaule par de la natation, des infiltrations (injections de corticoïdes ou d’acide hyaluronique) ou en dernier recours, la pose d'une prothèse d’épaule.

LIRE AUSSI : comment mieux dormir avec une arthrose de l'épaule ?

Lors d'une tendinite à l'épaule, de type capsulite, tendinite et bursite, les douleurs chroniques se traite avec :

  • des anti-inflammatoires,
  • des séances de rééducation chez le kinésithérapeute,
  • une infiltration de cortisone,
  • une intervention chirurgicale sous arthroscopie, si les douleurs persistent au bout de quelques mois ou si les tendons sont trop abîmés.

LIRE AUSSI : combien de temps dure une douleur après une opération de l'épaule ?

En cas de fracture, déboîtement et luxation, des exercices de renforcement musculaire ou des séances de kinésithérapie sont généralement prescrits afin de limiter notamment les problèmes d’instabilité de l’épaule. En cas d’inflammation de l’épaule, l’application de froid sur le muscle ou l'articulation douloureuse et du repos sont recommandés.

Pour préserver l'arrivée d'une douleur à l'épaule ou soulager une douleur existante avant ou après une opération de l'épaule, les professionnels de santé comme les kinésithérapeutes et les chirurgiens préconisent l'utilisation d'un oreiller cervical à mémoire de forme.

Un coussin ergonomique spécialement conçu pour retenir le poids du port de tête et dégager les épaules durant votre sommeil. Son design rectangulaire et incurvé aligne les vertèbres cervicales avec le reste du squelette pour minimiser les tensions durant les mouvements nocturnes. Cette posture ergonomique, couplée au matériau à mémoire de forme, limite les risques de compression nerveuse, capsulite rétractile (épaule gelée), déboîtement de l'épaule, tendinite, bursite ou arthrite.

Retour au blog

Notre conseil thérapeutique

Découvrez nos autres produits

1 de 3

Nos Articles Connexes

1 de 2

Nos Articles Récents

1 de 3

⭐⭐⭐⭐⭐

Cellsius a soulagé les douleurs de +30'000 clients

Certains témoignent...