radiographie rétrécissement foraminal

Rétrécissement foraminal : symptômes et traitements selon les stades

Dans la famille des problèmes liés à l'arthrose, la sténose foraminale touche aussi les personnes de plus de 50 ans. Ce rétrécissement des espaces osseux au niveau cervical ou lombaire, à la sortie de la moelle épinière, entraîne des douleurs dans le(s) membre(s), allant jusqu'à ressentir une faiblesse musculaire. Si vous suspectez être atteint de cette pathologie, sachez qu'il existe différentes solutions pour atténuer ces engourdissements en fonction des stades du rétrécissement foraminal. On les découvre ensemble ?

D'abord, c'est quoi un rétrécissement foraminal ?

schéma rétrécissement foraminal

Un rétrécissement du rachis cervical ou lombaire

La sténose foraminale désigne un rétrécissement du diamètre d'un ou plusieurs foramens, ces ouvertures à travers lesquelles les nerfs émergent de la moelle épinière. Ces derniers sont donc compressés dans les foramens ainsi que dans la moelle épinière elle-même. Par conséquent, toute pression exercée sur la racine nerveuse peut déclencher une douleur variable dans le(s) bras ou les jambes, pouvant aller jusqu'à des troubles neurologiques si l'affection n'est pas traitée.

Une conséquence de l'arthrose

L'arthrose est la première cause du rétrécissement foraminal. Néanmoins, d'autres pathologiques peuvent aussi la déclencher :

  • Une discopathie : il s’agit d’un pincement discal et d’une protrusion discale intra canalaire.
  • Une instabilité vertébrale.
  • Un glissement des vertèbres.
  • Un épaississement du ligament jaune ou du ligament commun vertébral postérieur.

Les symptômes d'un rétrécissement foraminal

Le rétrécissement foraminal peut affecter les deux principales régions de la colonne vertébrale : le rachis cervical, situé dans la partie supérieure de la colonne, et le rachis lombaire, qui englobe les vertèbres les plus basses, dans le bas du dos. Selon la zone touchée, les symptômes varient :

Pour un rétrécissement foraminal des vertèbres lombaires (L1 à L5), les patients peuvent éprouver :

  • Des spasmes, de la fatigue et des douleurs localisées au niveau du sacrum, des fesses, de la hanche et de l'aine. Ces douleurs peuvent irradier vers l'avant de la cuisse, atteindre le genou, le mollet, le tibia, le dessus du pied, la cheville externe et les orteils.
  • Des picotements, des sensations de décharge électrique, de brûlure et/ou de froid dans les membres inférieurs.
  • Un engourdissement des jambes.

Lors d'un rétrécissement foraminal cervical des vertèbres (C1 à C7), les symptômes peuvent inclure :

  • Des raideurs, des douleurs et/ou des spasmes dans la région du cou (cervicalgies), des épaules, le haut du dos et les muscles extenseurs du poignet.
  • Des sensations de fourmillements (paresthésies), des décharges électriques, accompagnées d'une perte de force et de tonus dans le bras et/ou la main.
  • Une diminution de la dextérité de la main et/ou du bras.

Ces douleurs peuvent se déclencher par un simple mouvement de tête et devenir lancinantes et neurologiques, jusqu'à faire souffrir le patient, même sans bouger.

Quels sont les stades de la sténose foraminale ?

Une sténose foraminale est classée selon l'état de dégradation des vertèbres touchées:

  • Le grade 0 : il s'agit de sténose foraminale classique. Les symptômes sont inexistants.
  • Le grade 1 : les contours du foramen sont continus, mais le ligament jaune hypertrophié touche le canal rachidien. Le patient peut ressentir une légère douleur dans le bas du dos ou les bras, des picotements ou une faiblesse musculaire dans les membres. Ces symptômes parfois intermittents et supportables ne gênent pas le quotidien du patient.
  • Le grade 2 : les contours du foramen sont discontinus et le diamètre est réduit suite à la protrusion discale. Les douleurs s'intensifient et commencent à limiter le patient dans certaines de ses activités.
  • Le grade 3 : on peut observer une hypertrophie du ligament jaune, une diminution de l’espace intervertébral, une protrusion discale ainsi qu’une pression intra-foraminale sur trois faces.
  • Le grade 4 : la sténose comprime les 4 faces du foramen ce qui diminue et déforme la matière adipeuse intra-foraminale.

évolution rétrécissement foraminal

Dans les stades les plus sévères, les douleurs et les symptômes sont si prononcés qu'ils peuvent entraîner une paralysie partielle ou totale des jambes ou des bras.

Symptômes Sténose foraminale légère Sténose foraminale modérée Sténose foraminale sévère
Douleur dans le bas du dos Modérée Intense Très intense
Douleur irradiant dans les jambes ou les bras Légère Modérée Intense
Faiblesse musculaire Légère Modérée Importante
Picotements ou engourdissements Légers Modérés Importants
Paralysie partielle ou totale Non Non Possible

Tableau de la clinique Tagmeg

Comment traiter et guérir un rétrécissement foraminal

Les traitements proposés en cas de sténose foraminale dépendent principalement de la gravité des symptômes ressentis par le patient.

Les conseils préventifs

Si vous ne ressentez pas de douleurs, il n’y a aucune raison de mettre en place un traitement curatif. Vous devrez simplement suivre des conseils préventifs, surveiller votre posture ou adapter vos activités physiques :

  • En journée, se tenir droit aide à prévenir tout problème cervical. Si vous passez de longues heures devant vos écrans, veillez à relever la tête, le regard vers l'horizon.

    En savoir plus sur l'ergonomie au travail.

  • La nuit, votre port de tête doit rester aligné avec votre nuque et votre colonne vertébrale. Cette posture naturelle est le remède contre les maux de dos et les douleurs aux cervicales au réveil.

Pour maintenir cette position toute au long de la nuit, adoptez un oreiller ergonomique. Ce type d'oreiller cervical éloigne les tensions, les contractures et les points de pression pendant le sommeil malgré les agitations nocturnes. Conçus en mousse à mémoire de forme viscoélastique et thermosensible, l'oreiller épouse les contours de votre tête et du cou sous l'effet de la chaleur du corps assurant une répartition uniforme du poids de la tête.

Dormir avec rétrécissement foraminal

Les astuces maisons en cas de douleurs importantes

  • Le repos, avec par exemple, le port d'une minerve, est la première chose à faire lorsque la douleur du rétrécissement foraminal limite vos activités quotidiennes. Pour éviter qu'une soudaine inactivité n'augmente la raideur articulaire, provoque une faiblesse musculaire ou n'aggrave les symptômes, référez-vous aux conseils de votre médecin traitant ou de votre kinésithérapeute pour adapter certaines activités à la maladie et éviter certains mouvements trop dangereux.
  • La chaleur et la glace sont des remèdes toujours efficaces pour soulager les douleurs. Placez des compresses froides puis des compresses chaudes ou un coussin chauffant sur les parties du corps douloureux. Cela réduit l’inflammation et diminue les tensions musculaires.

Les séances de kinésithérapie

La physiothérapie est un traitement à la fois préventif et curatif lorsque l'on souffre de rétrécissement foraminal. Pendant les séances, le kinésithérapeute masse et propose des exercices de mobilisations pour soulager les symptômes et prévenir les futurs dommages vertébraux. Ces exercices thérapeutiques aident à :

  • Libérer la pression nerveuse au niveau du rachis.
  • Augmenter la flexibilité du rachis cervical.
  • Tonifier l’ensemble des muscles qui entourent la colonne vertébrale, pour limiter la survenue de nouveaux épisodes de douleur.

Les traitements invasifs

Lorsque les solutions précédentes n'ont plus aucun effet et que la douleur devient insupportable, le médecin peut vous recommander :

  • Les infiltrations afin de réduire l’inflammation et soulager la douleur localement.
  • La chirurgie du rachis, dernière option si l’infiltration ne soulage pas vos symptômes. Le type d'intervention dépendra de la cause et de la localisation de la sténose.

Pour rappel, le choix du traitement pour soulager les douleurs du rétrécissement foraminal sera déterminé par votre médecin à la suite du diagnostic réalisé par IRM et scanner, et en fonction du patient : sa tolérance face à sa douleur, son âge, son état de santé, ses antécédents familiaux et l'impact de la douleur sur son quotidien.

Mais aussi selon l’importance de la sténose foraminale : son impact sur le nerf affecté,

la présence d’une hernie discale cervicale et/ou d’une compression médullaire, la manifestation de signes neurologiques et l'existence d'autres pathologies associées.

Sources : https://www.cliniquetagmed.com/

Retour au blog

Notre conseil thérapeutique

Découvrez nos autres produits

1 de 3

Nos Articles Connexes

1 de 2

Nos Articles Récents

1 de 3

⭐⭐⭐⭐⭐

Cellsius a soulagé les douleurs de +25'000 clients

Certains témoignent...