rééducation prothèse genou

Comment soulager mes douleurs post-opératoires de la hanche ou des genoux naturellement ?

Après une opération de la hanche ou une pose de prothèse de genoux, des douleurs post-opératoires surgissent et rythment vos humeurs du quotidien.

Mais comment se soulager sans recourir à la cortisone, infiltration, irradiation, anti-inflammatoires et de nouveaux allers-retours au bloc opératoire ?

Dans cet article, nous avons regroupé les solutions naturelles et efficaces, recommandées par les chiropracteurs, ostéopathes et chirurgiens orthopédiques, pour lutter contre ces complications et accélérer la récupération après la chirurgie. Prêt à devenir l’acteur principal de votre convalescence ?

Réduire les douleurs post-opératoires par la rééducation

Toute sortie post-opératoire nécessite quelques séances de rééducation. Avec l'aide d'un kinésithérapeute et seul à la maison, des activités physiques journalières aident le corps à retrouver sa mobilité. Dans le cas des prothèses de hanches et du genou, seuls des exercices isométriques du membre atteint (en extension complète) sont autorisés.

Exercices en position couchée

Durant cette séance, allongez-vous sur votre lit ou toute autre surface confortable et répétez chaque mouvement 10 fois de suite avant d'en changer.

  • Allongez vos jambes et faites des flexions des pieds : tirer et pousser vos pieds et vos orteils.
  • Contractez vos fesses pendant 5 secondes puis relâchez.
  • Durant 5 secondes encore, serrez lentement le muscle du devant de la cuisse en poussant votre genou vers le sol et tirez vos orteils vers vous, sans serrer les fesses.
  • Poussez le talon vers le bas comme pour plier votre genou puis relâcher.
  • Pliez le genou en faisant glisser le pied doucement sur le sol et gardez l'alignement avec le talon et la hanche. Puis rallongez doucement.
  • Faites glisser vos jambes vers l'extérieur en les gardant droites et les orteils pointés vers le haut. Puis rejoignez-les.
  • Pliez vos deux genoux et soulevez votre bassin, fesses contractées. Aidez-vous d'un coussin sous les genoux si besoin.

Exercices en position debout

soulager douleur post opératoire

Pour cette série à 10 répétitions, faites face à un dossier de chaise ou une table où vous tenir.

  • Penchez le corps légèrement vers l'avant, les genoux pliés comme pour vous assoir, puis relevez-vous en serrant le fessier.
  • Pliez la jambe pour amener le genou vers le torse avant de reposer votre pied au sol.
  • Basculez votre jambe vers l'arrière sans la plier en restant droit puis ramenez-la à côté de l'autre. Faites de même en décalant votre jambe sur l'extérieur.
  • Pliez le genou de la jambe opérée sans bouger la hanche.

Cette rééducation, à commencer dès la sortie de l'hôpital, reste indispensable pour éviter tout risque de luxation ou de descellement de la prothèse.

Soulager vos articulations en corrigeant vos mauvaises postures

6 semaines après l'intervention, le patient doit surveiller certains mouvements, au risque de complications (que seule une nouvelle intervention puisse résorber). Il peut notamment s'agir de flexions, d'adductions et rotations internes.

La bonne position pour dormir avec une prothèse

Après une opération, il faut éviter toute torsion du bassin. Il est donc recommandé de dormir sur le dos. Jamais sur le ventre. Quant au dormeur latéral, quelques précautions s'imposent :

- Tournez-vous du côté opposé à la hanche remplacée.

- Calez vos jambes entre deux oreillers pour éviter tout croisement fatal.

Pour se lever du lit en toute sécurité, placez-vous du côté opposé à la prothèse, tendez les jambes, serrez les genoux et redressez-vous du côté opéré.

Les gestes dangereux après opération de la hanche ou du genou

Lorsque l'on sort d'une intervention des hanches ou des genoux, des anciens réflexes avant opération peuvent s'avérer fatales. Ainsi, prenez le temps de décomposer chacun de vos gestes pour mieux les contrôler. Par exemple :

  • Pour se chausser, commencez par vous asseoir, enfiler vos chaussures et vous relever à l'aide de vos bras et de vos mains.
  • Pour ramasser quelque chose au sol : prenez appui avec une main avant de lever le membre opéré en arrière et fléchissez la jambe non opérée.
  • Pour s'habiller : attachez des épingles ou des bretelles sur chaque extrémité de votre sous-vêtement ou pantalon, puis tirez vers vous.
  • Asseyez-vous sur un siège assez haut pour reposer vos articulations.
  • Ne restez pas debout trop longtemps.
  • Évitez de faire un demi-tour en appui sur le côté de la prothèse.

Utiliser un coussin orthopédique comme anti-douleur

coussin anti-douleur genoux

En complément des exercices et des soins, l'utilisation d'un coussin orthopédique facilite votre rétablissement et rend votre convalescence plus confortable.

Aussi appelé coussin de positionnement, cet accessoire aide à dormir avec une prothèse de hanche ou de genou. Plus efficace que des oreillers ordinaires, ces coussins de genoux sont spécialement conçus dans des matériaux de haute qualité pour assurer le maintien et l'apaisement de vos articulations fragilisées.

Leur texture à mémoire de forme et de haute densité réceptionne vos jambes et genoux avec un amorti personnalisé et durable.

Un sommeil récupérateur fait partie intégrante du processus de guérison. Ces heures de détente profondes diminuent les contusions, gonflements, inflammations et réparent les tissus. En alignant, surélevant et reposant vos jambes en position allongée, le coussin ergonomique sécurise la position de vos hanches et de vos genoux durant le sommeil.

Si les prothèses de hanches et de genoux donnent d'excellents résultats dans 95% des cas de fracture du col du fémur, rotule, ménisque ou arthroses avancées… Certaines, pour des raisons musculaires ou d'ancrages des implants, se descellent et entrainent des complications douloureuses (repousse osseuse, douleur à la marche, inflammation des genoux, cicatrisations difficiles, etc.).

Pour lutter contre ces maux et accélérer la guérison au naturel, ces quelques mesures demeurent indispensables au patient pour lui permettre de retrouver une mobilité idéale sur le long terme. Une liberté de mouvement et d'autonomie, chère à notre indépendance.

 

Retour au blog

Notre conseil thérapeutique

Découvrez nos autres produits

1 de 3

Nos Articles Connexes

1 de 2

Nos Articles Récents

1 de 3

⭐⭐⭐⭐⭐

Cellsius a soulagé les douleurs de +30'000 clients

Certains témoignent...