discopathie dégénérative grave

Est-ce grave d'avoir une discopathie dégénérative ?

Si vous, ou un proche, souffrez d'une discopathie dégénérative, il est normal de s'inquiéter pour sa qualité de vie. Entre le mal de dos, les raideurs musculaires et les autres troubles qui empêchent de bien dormir, de travailler ou de poursuivre ses activités du quotidien, cette maladie de la colonne vertébrale peut littéralement réduire vos champs d'actions les plus simples, si elle n'est pas correctement prise en charge. Cellsius revient sur les particularités de cette dégénérescence discale, les conséquences handicapantes au travail et les aides possibles pour améliorer le train de vie.

 

Discopathie dégénérative : De quoi parle-t-on ?

La discopathie dégénérative, ou dégénérescence discale, résulte de la détérioration des disques vertébraux, provoquée par d'importantes contraintes répétitives sur la colonne vertébrale.

Un affaiblissement des disques intervertébraux

Au fil des années, des ports de charges, des chocs durant la marche, des mouvements répétés du tronc et des mauvaises postures, les disques perdent progressivement leur capacité à amortir les impacts entre les vertèbres, compromettant ainsi la souplesse et la résistance du dos. Cette détérioration est souvent attribuée à une perte d'eau liée au vieillissement ou à des pathologies sous-jacentes comme la hernie discale ou l'arthrose. En conséquence, les disques s'affaissent, rapprochant les vertèbres et réduisant l'espace pour les nerfs dans la colonne vertébrale.

Les 3 types de dégénérescences discales

Il existe 3 grandes familles de dégénérescence discale.

exemples de discopathie dégénérative

  • La discopathie L5-S1 concerne l'usure du disque entre les vertèbres L5 et S1, à la jonction lombo-sacrée, située au niveau du sacrum, juste au-dessus des fesses. Cette zone, soumise à une pression fréquente, supporte tout le poids du dos, accélérant ainsi l'usure du disque intervertébral.
  • La discopathie lombaire concerne l'usure entre les vertèbres L4-L5, localisée dans la région basse du dos. Lorsque plusieurs disques intervertébraux sont affectés, on parle de discopathie lombaire étagée.
  • La discopathie cervicale, discopathie C5-C6, concerne l'usure des disques intervertébraux au niveau de la nuque.

 

Quels sont les symptômes graves d'une discopathie dégénérative ?

Bien que cette affection puisse être une conséquence naturelle au vieillissement, elle devient pathologique dès qu'elle provoque :

  • Un mal de dos intense, tel qu'une cervicalgie ou une dorsalgie, accompagné de douleurs dans le haut du dos pouvant irradier jusqu'aux omoplates, voire une lombalgie.
  • Des troubles neurologiques : une perte de sensibilité dans les bras, des fourmillements voire une perte de dextérité manuelle.
  • Une raideur avec une perte de mobilité plus ou moins importante.

Si l'un de ces troubles apparaît, il convient de consulter un professionnel de santé pour évaluer la gravité de la dégénérescence discale. Des examens comme l'IRM ou le scanner évalueront l'atteinte des racines nerveuses et des vertèbres, afin de prescrire les traitements appropriés.

Les traitements de la discopathie dégénérative

Dans le cas d'une discopathie dégénérative, le temps de repos doit être le plus court possible. Même en cas de douleur, il faut essayer de rester mobile dès que possible.

Les traitements conservateurs

Pour ce faire, commencez par soulager la douleur avec la prise ou l'injection de traitements médicamenteux tels que les anti-inflammatoires et antalgiques pour réduire la douleur et l'inflammation, voire les myorelaxants pour réduire les contractures musculaires de la colonne.

En complément, des traitements préconisés par le kinésithérapeute peuvent être bénéfiques, comme :

Des exercices de renforcement des muscles de la colonne et des abdominaux.

Des accessoires orthopédiques tels que :

  • L'oreiller cervical pour soutenir la tête et aligner les vertèbres cervicales
  • Le coussin lombaire pour alléger le poids du corps sur le sacrum et restituer une posture assise ergonomique.
  • Le coussin pour genoux pour prévenir les torsions du bas du dos pendant le sommeil en position latérale.

Coussin orthopédique pour discopathie dégénérative

Les interventions chirurgicales

En cas d'échec du traitement conservateur après quelques semaines d'essai, une intervention chirurgicale peut parfois être envisagée. Plusieurs options sont possibles :

  • L'arthroplastie : remplacer le disque usé par une prothèse discale pour restaurer la fonctionnalité et la mobilité de la colonne vertébrale.
  • La pose d'implants inter-épineux lorsque le disque peut être préservé, pour soulager la compression nerveuse et stabiliser la colonne.
  • L'arthrodèse : immobiliser l'articulation entre les vertèbres touchées par fusion des vertèbres à l'aide de tiges latérales vissées aux pédicules vertébraux.

Comment vivre avec une discopathie dégénérative invalidante ?

Les conséquences d'une discopathie dégénérative

En s'installant insidieusement dans le quotidien, la discopathie dégénérative se transforme en fardeau émotionnel. Les difficultés de rester assis ou debout pendant de longues périodes ou de trouver des positions confortables pour dormir accentuent l'état d'épuisement général.

Entre les nuits agitées, le sommeil de mauvaise qualité et l'impossibilité de se détendre la journée… Ce cumul de douleurs chroniques et d'incapacité à mener une vie normale génère des périodes de dépression et d'anxiété.

Peut-on travailler avec une discopathie dégénérative ?

En fonction des conditions de travail et de la gravité de la maladie, évaluée par le médecin traitant, il est possible de poursuivre son activité professionnelle avec des aménagements adaptés, tels que des postes de bureau équipés d'un agencement et d'un matériel ergonomiques pour minimiser les douleurs et prévenir toute aggravation de la condition.

Dans les cas les plus sévères, où le taux d'invalidité dépasse 20 %, la discopathie dégénérative peut être reconnue comme un handicap ou une maladie professionnelle. Notamment si la pathologie est attribuée à des conditions de travail défavorables telles que le port de charges lourdes ou une mauvaise ergonomie posturale en position debout ou assise.

En savoir plus sur la meilleure position pour s'asseoir

Les aides en cas de discopathie invalidante

Pour minimiser l'impact de la maladie sur le quotidien, ces personnes peuvent bénéficier de diverses compensations.

  • Une carte d'invalidité avec mention de priorité de stationnement (CMI), pour faciliter l'accès aux places assises dans les transports en commun ou aux parkings réservés aux personnes handicapées.
  • L'allocation aux adultes handicapés (discopathie dégénérative AAAH) pour faire face à une perte d'activité.
  • L'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) avec son complément pour assurer le suivi de l'enfant.
  • Une prestation de compensation du handicap (PCH) pour financer les équipements adaptés, le recours à une aide humaine, l'aménagement de votre logement ou de votre véhicule.

Pour cela, le malade doit faire reconnaître la discopathie comme handicap auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) :

  • Prouver le fort retentissement de cette maladie sur votre vie sociale et professionnelle à la MDPH, comme l'impossibilité de vous baisser, de soulever des objets, ou qu'elle vous contraint à réduire ou à cesser votre activité professionnelle.
  • Préparer le dossier de demande avec soin.
  • Rédiger la rubrique du projet de vie
  • Fournir les documents justificatifs pertinents et la liste des différentes aides sollicitées.

 

Si, malgré les traitements, il est difficile de guérir totalement d'une discopathie dégénérative, il est important d'améliorer son confort pour mieux vivre avec la maladie. Cela passe par une prise en charge tant au niveau financier, émotionnel que professionnel.

Sources :

https://mdphenligne.cnsa.fr/

https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/vivre-a-domicile/aides-financieres/la-pch-prestation-de-compensation-du-handicap

Retour au blog

Notre conseil thérapeutique

Découvrez nos autres produits

1 de 3

Nos Articles Connexes

1 de 2

Nos Articles Récents

1 de 3

⭐⭐⭐⭐⭐

Cellsius a soulagé les douleurs de +30'000 clients

Certains témoignent...