Hypercyphose dorsale

Hypercyphose dorsale, cyphose ou lordose… Ne confondez plus !

Votre reflet dans le miroir trahit une légère déformation du dos ? Ou bien on vous a diagnostiqué une cyphose ou une lordose prononcée ? Alors vous vous interrogez peut-être sur la gravité de cette malformation de la colonne vertébrale, la douleur de dos potentielle et l'impact sur votre sommeil. Dans cet article, Cellsius revient sur la différence entre une courbure naturelle du dos, appelée lordose ou cyphose et ces déviations anormales du rachis cervical, thoracique ou lombaire, connues sous le nom d'hyperlordose et d'hypercyphose dorsale… Afin de comprendre dans quels cas un diagnostic médical et une prise en charge appropriée pourront soulager les éventuels inconforts.

 

Cyphose, lordose… Qu'est-ce que c'est ?

Les courbes naturelles du dos

La cyphose et la lordose sont des termes utilisés pour décrire les déformations physiologiques de la colonne vertébrale. La lordose désigne la concavité dorsale ou postérieure située au niveau des cervicales et des lombaires, tandis que la cyphose fait référence à la courbure concave antérieure des vertèbres thoraciques et du sacrum.

Toute personne possède naturellement deux cyphoses et deux lordoses, indispensables à la mobilité et à la répartition équilibrée des charges du corps. En observant la structure de notre colonne vertébrale, elle apparaît droite de face, mais présente une courbure en forme de S sur le plan sagittal (vue de profil).

Les cambrures dorsales en détails

cyphose et lordose

Cette structure se compose de quatre courbures naturelles :

  • Une concavité cervicale (lordose cervicale) pour la mobilité du cou.
  • Une courbure antérieure thoracique (cyphose thoracique) pour stabiliser et protéger les organes de la cage thoracique.
  • Une concavité lombaire (lordose lombaire) pour permettre la flexion, la course et la marche.
  • Une courbure antérieure au niveau du sacrum (cyphose sacrée) qui protège les organes génitaux.

Ainsi, bien que cette alternance de zones creuses et bombées soit normale et "humaine", une courbure excessive ou inversée peut poser des problèmes de mobilité et entraîner des douleurs dorsales. On parle alors d'hyperlordose ou d'hypercyphose.

Quand s'inquiéter d'avoir un dos trop cambré ?

Ainsi, tant que votre tonus musculaire vous permet d'effectuer des flexions et des extensions sur toutes les parties mobiles de votre corps, vous n'êtes pas trop cambré(e). Cependant, vous pouvez être atteint(e) d'hyperlordose lombaire ou cervicale, ou d'hypercyphose dorsale si ces creux ou ces bosses deviennent excessifs, inhabituels et gênants au quotidien.

Les douleurs caractéristiques d'une hyperlordose

Généralement indolores, les personnes souffrant d'hyperlordose lombaire ou cervicale ressentent :

  • des douleurs et des lésions au niveau des points de rupture : lombalgie ou cervicalgie,
  • des complications comme une Scoliose ou une Spondylolyse,
  • un déséquilibre des tensions autour des articulations et des muscles, pouvant former de l'arthrose et réduire la mobilité,
  • des inconforts à se pencher en avant, des engourdissements et des inflammations,
  • des douleurs dans le cou, les bras ou les jambes.

Les symptômes d'une hypercyphose dorsale

L'hypercyphose dorsale se caractérise par une inflammation de la colonne vertébrale (spondylarthrite ankylosante), qui s’accompagne généralement d’autres symptômes : douleurs lombaires ou cervicales, raideurs, fièvre, fatigue, troubles de la digestion…

Pourquoi mon dos est anormalement déformé ?

Il existe plusieurs explications au fait d'avoir une déformation du dos. Et selon la localisation et les maladies sous-jacentes, certaines restent anodines.

comparatif ente hypercyphose et hyperlordose

Les causes de l'hyperlordose lombaire

Le fait d'avoir un dos creusé peut être congénital ou acquis :

  • Des postures volontairement cambrées dans le bas du dos à but esthétique : en plus de générer des douleurs dorsales, cette posture forcée peut provoquer des problèmes respiratoires et dérégler les mécanismes du sommeil et digestif.
  • L'excès de position assise ou l'immobilité : le groupe des muscles fessiers va se relâcher et d'autres, comme les fléchisseurs de hanche, vont s'enraidir.
  • Anthropologique : une morphologie qui dépend de vos origines, de votre ethnie, de votre génétique.
  • Un gros déséquilibre musculaire autour du bassin, des hanches et de la colonne vertébrale, comme lors de la grossesse, en cas d'ostéoporose ou d'obésité.
  • Le port de talons hauts

Les facteurs de risque de l'hypercyphose

Si l'hypercyphose peut être idiopathique, plusieurs causes de dos voûté ont été identifiées :

  • La maladie de Scheuermann* : cette pathologie apparaît dès l'adolescence lors des poussées de croissance, principalement chez les garçons de grande taille.
  • Les tassements vertébraux, souvent chez les seniors. Ce vieillissement naturel des disques est aussi appelé la cyphose dorsale de la personne âgée.
  • Des maladies plus graves ou dégénératives, un accident ou une malformation congénitale peuvent arrondir la colonne vertébrale : une tumeur des os, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante.
  • Une posture penchée vers l'avant, de plus en plus fréquente chez les jeunes avec l'utilisation excessive des smartphones, qui aplatit la courbure cervicale et comprime la cage thoracique et les organes abdominaux.

Comment diminuer son hyperlordose ou hypercyphose ?

Bien que toutes ces déformations soient structurelles, les dos creux et les dos arrondis se corrigent et se redressent en réduisant les douleurs.

L'étirement et le renforcement musculaire

Pour redresser le dos, il est essentiel d'étirer les groupes musculaires hypertoniques et de renforcer les muscles trop faibles ou relâchés. Ces exercices de kinésithérapie aident à rétablir l'équilibre des tensions musculaires entre les différentes parties du corps : haut et bas, avant et arrière, gauche et droite.

Voici quelques postures recommandées :

  • Posture du chat-vache : alternez entre l'arrondissement et le creusement de votre dos en étant à quatre pattes.
soulager une hyperlordose lombaire
  • Basculer le bassin vers l'avant : tenez-vous debout, levez les bras en tenant un manche à balai, puis baissez et remontez les bras tendus 10 fois.
  • Étirement avec un manche à balai : placez le manche à balai debout sur le sol, appuyez vos mains dessus et étirez-vous en poussant les fesses vers l'arrière, abdos serrés.
  • Position de Superman : allongez-vous à plat ventre et levez vos jambes et vos bras tendus vers l'avant.
  • Renforcement abdominal : à quatre pattes, soulevez votre corps en appui sur la pointe des pieds et maintenez la position pendant 20 secondes.

 Les séances de kinésithérapie soulagent les symptômes et préviennent l'ankylose, notamment en cas de spondylarthrite.

Les coussins orthopédiques

coussin pour hyperlordose lombaire

En complément des exercices précédents, certains accessoires orthopédiques corrigent la cambrure du dos et soulagent les éventuelles douleurs en posture assise et allongée. Il s'agit des coussins ergonomiques tels que :

  • Les coussins pour les assises prolongées : un modèle pour soulager le sacrum et un autre à placer au niveau des lombaires. À placer sur les sièges de bureau et de voiture des personnes souffrant d'hypercyphose thoracique et de douleurs lombaires ou d'arthrose sacro-iliaques.
  • Le coussin de genoux, spécialisé dans la restitution de l'alignement naturel de la colonne vertébrale en position latérale de sommeil. Idéal pour soulager l'inconfort lié à une hyperlordose lombaire ou à une hypercyphose du sacrum.
  • L'oreiller cervical qui restaure le port de tête dans la cambrure de la nuque. Parfait pour soulager une hyperlordose cervicale.

Les autres solutions pour diminuer les déformations du dos

Selon la zone du dos affectée par la déformation et le niveau de douleur généré, le médecin choisira de prescrire ou de conseiller pour éviter d'aggraver la déviation de la colonne :

  • Le port du corset pour maintenir une bonne posture en toute circonstance
  • La chirurgie, inévitable dans certains cas pour rétablir la courbure originale.
  • Des séances d'ostéopathie qui soulagent les douleurs dorsales, lombaires et cervicales
  • Des séances de relaxation, de Pilates et d'autres disciplines appartenant aux médecines alternatives.

 

Par abus de langage, nombreuses sont les personnes qui confondent lordose ou cyphose avec l'hyperlordose ou l'hypercyphose. Désormais, vous savez qu'avoir un dos cambré ou bombé n'est pas systématiquement pathologique. En cas de douleur persistante, vous pouvez consulter un médecin qui vous prescrira les traitements adaptés pour redresser votre dos.

Sources :

https://www.msdmanuals.com/fr/professional/p%C3%A9diatrie/troubles-osseux-chez-l-enfant/maladie-de-scheuermann

https://www.chirurgie-rachidienne.com/hyperlordose/

Retour au blog

Notre conseil thérapeutique

Découvrez nos autres produits

1 de 4

Nos Articles Connexes

1 de 2

Nos Articles Récents

1 de 3

⭐⭐⭐⭐⭐

Cellsius a soulagé les douleurs de +30'000 clients

Certains témoignent...