mouvements interdits hernie discale

Hernie discale : 5 mouvements interdits pour votre dos

Vous avez récemment été diagnostiqué(e) avec une hernie discale et vous cherchez comment préserver votre dos, votre cou ou vos lombaires ? Vous êtes au bon endroit.

Une hernie discale survient lorsque le noyau gélatineux d’un disque intervertébral dans la colonne sort de sa position normale et comprime chaque nerf environnant (je vous laisse imaginer la douleur…).

Que vous soyez un adepte de l'entraînement sportif ou non, il est crucial de prendre des précautions pour éviter de souffrir et favoriser une récupération optimale.

C'est pourquoi Cellsius vous présente les 5 mouvements interdits en cas de hernie discale, qu'elle soit lombaire, cervicale ou dorsale et les alternatives à adopter.

Mouvement interdit 1 : la flexion de la colonne vertébrale

douleur hernie discale

Évitez les mouvements de flexion excessive de la colonne vertébrale. Ces gestes augmentent la pression sur le disque hernié et la compression des nerfs. Voici quelques exemples d'attitudes dangereuses et des solutions pour les contourner :

  • Ramasser un objet au sol : au lieu de plier votre colonne vertébrale en vous penchant en avant, utilisez la méthode du "pivotement des hanches". Tenez-vous près de l'objet, pliez les genoux en gardant le dos droit, puis penchez-vous en fléchissant les hanches pour atteindre l'objet. Utilisez les muscles des jambes pour vous redresser.
  • Faire le ménage ou jardiner. Pour ménager votre dos lors des tâches ménagères,
    • Privilégiez l'utilisation d'un tabouret ou d'un coussin pour vous asseoir ou vous agenouiller.
    • Utilisez des outils à manche long ou des ustensiles avec poignée.
    • Répartissez vos tâches sur une plus longue période.
  • Enfiler des chaussures ou des chaussettes : asseyez-vous sur une chaise et amenez le pied vers vous en fléchissant le genou ou utilisez un chausse-pied.
    • Sortir d'un lit ou se lever d'une chaise : poussez-vous vers le haut en gardant le dos droit en vous appuyant sur vos bras et fléchissez vos jambes.

    Mouvement interdit 2 : l'extension de la colonne vertébrale

    Comme l'indique notre article sur combien de temps dure une hernie discale, les mouvements d'extension du dos légers et répétés sont bénéfiques pour soulager une hernie discale lombaire. Veillez toutefois à contrôler l'amplitude pour éviter une extension excessive de la colonne vertébrale. Ainsi :

    • Évitez de vous pencher en arrière de manière exagérée, que ce soit pour atteindre quelque chose en hauteur ou pour regarder vers le plafond. Lorsque vous devez regarder en l'air ou atteindre des objets en hauteur, utilisez un escabeau stable pour maintenir votre dos droit.
    • Remplacez vos exercices d'hyperextension, extensions lombaires sur une table d'inversion ou les ponts dorsaux, par du renforcement musculaire comme les exercices de gainage et les extensions de hanche.
    • Ajustez votre ergonomie de travail sur un écran élevé ou pour peindre un plafond. Des supports existent pour maintenir votre tête à une position neutre, évitant ainsi l'extension excessive du cou et de la colonne vertébrale.
    • Évitez les positions de yoga qui impliquent une flexion et une extension complètes de la colonne vertébrale, comme la posture de la "charrue" ou la posture du "pont".
    • Utilisez les appareils d'étirement du dos avec prudence ou privilégiez des exercices appropriés à vos capacités, selon les recommandations d'un professionnel de santé.

    Mouvement interdit 3 : les torsions et rotations du tronc

    Les torsions et rotations brusques du tronc imposent une tension excessive sur les disques intervertébraux et les structures environnantes. Au quotidien, cela se manifeste par :

    • Tourner rapidement le corps sans bouger vos pieds comme pour regarder derrière vous ou pour attraper quelque chose sur le côté.
    • Se tourner en soulevant des objets lourds : au lieu de tordre le tronc pendant l'effort, gardez-le aligné avec vos hanches et utilisez vos jambes pour soulever l'objet. Si vous devez déplacer l'objet vers un côté, déplacez vos pieds dans cette direction.

    protéger son dos

    • Certaines activités de nettoyage comme passer la serpillière ou balayer. Maintenez le dos droit et effectuez les va-et-vient avec vos bras et vos jambes.
    • Limitez les sports comme le golf ou le tennis, du moins pendant la phase de récupération de la hernie discale.
    • Se tourner brusquement pendant le sommeil : essayez de maintenir une position de sommeil neutre en utilisant des oreillers orthopédiques pour maintenir votre colonne vertébrale alignée pendant la nuit.

    Mouvement interdit 4 : soulever des charges lourdes

    Si vous devez soulever quelque chose de lourd, assurez-vous de réduire la contrainte sur la région lombaire :

    • Fléchissez les genoux en gardant le dos droit et utilisez les muscles des jambes plutôt que ceux du dos. Testez la position de la fente avant ou de la bascule en levant la jambe vers l'arrière.
    • Tenez l'objet près du corps et non à bout de bras et utilisez vos bras et vos jambes pour répartir la charge de manière équilibrée.
    • Tirez ou poussez des objets lourds en fléchissant les genoux, gardez le dos droit et utilisez les muscles des jambes et des bras pour effectuer les tractions ou les poussées.
    • Évitez de surcharger vos bagages, en répartissant le poids de manière équilibrée. Utilisez des sacs à dos ou des valises à roulettes pour faciliter le transport, et demandez de l'aide si les objets sont trop lourds.
    • À la salle de musculation, aidez-vous d'équipements ou d'aides mécaniques pour faciliter les levées répétitives.

    Mouvement interdit 5 : les activités à impact élevé

    Le dernier mouvement à éviter lors d'une hernie discale concerne les activités physiques à impact élevé. Chaque choc répété sur la colonne vertébrale, augmente le risque de complications et de douleurs accrues. Pour continuer vos entraînements sportifs sans impacter le dos :

    • Remplacez les sports de sauts comme le trampoline, le saut à l'élastique ou l'aérobie par des disciplines plus douces pour le dos comme la marche, la natation ou le cyclisme.

    exercices pour hernie discale

    • Limitez les sports de torsion et de flexion du dos, des sauts, des pivots et des arrêts rapides, tels que le basketball, le tennis, le football ou le squash.
    • Travaillez en collaboration avec un professionnel de santé pour adapter les exercices de levées de poids lourds comme l'haltérophilie, le powerlifting ou certaines formes d'entraînement en force.
    • Préférez les surfaces douces, comme l'herbe ou les pistes d'athlétisme en caoutchouc, plutôt que le béton ou le bitume pour amortir les chocs lors du jogging ou de l'aérobic.

    Pour prévenir et soulager votre hernie discale, veillez à garder cette liste de mouvements interdits en tête. De plus, l'utilisation de coussins lombaires apporte des bienfaits supplémentaires pour maximiser la récupération.

    Ces coussins conseillés par les kinésithérapeutes offrent un soutien et un alignement adéquats de la colonne vertébrale, réduisant ainsi la tension sur les disques et les structures environnantes en position assise et durant le sommeil.

    Retour au blog

    Notre conseil thérapeutique

    Découvrez nos autres produits

    1 de 3

    Nos Articles Connexes

    1 de 2

    Nos Articles Récents

    1 de 3

    ⭐⭐⭐⭐⭐

    Cellsius a soulagé les douleurs de +30'000 clients

    Certains témoignent...