opération arthrodèse lombaire

Comment bien vivre avec une arthrodèse lombaire ?

Lorsque les antalgiques, la rééducation ou les infiltrations ne parviennent plus à soulager vos douleurs lombaires, votre médecin peut vous proposer la chirurgie appelée arthrodèse lombaire. Cette opération du dos est une intervention assez lourde et irréversible qui génère de nombreuses interrogations quant aux éventuelles complications et au retour à la vie normale. Pour y répondre, Cellsius revient en détail sur l'opération, les complications et les bonnes habitudes pour bien vivre avec une arthrodèse lombaire.

Qu'est-ce qu'une arthrodèse lombaire ?

Une opération des vertèbres lombaires

L'arthrodèse est une opération chirurgicale qui consiste à renforcer une articulation. Dans le cas de l’arthrodèse lombaire, le chirurgien fusionne deux vertèbres du bas du dos entre elles à l'aide de greffe osseuse, synthétique ou prélevée directement sur la colonne vertébrale ou le bassin. Pour "souder" l'os, des vis pédiculaires et des plaques ou tiges seront insérées de part et d’autre de l’articulation (aussi appelée ostéosynthèse).

Cette immobilisation du segment va diminuer la pression exercée sur les nerfs et réduire les douleurs des membres inférieurs.

Cette phase de solidification peut prendre plusieurs mois.

Les cas d'arthrodèse lombaire

Plusieurs pathologies logées dans le rachis lombaire peuvent nécessiter une arthrodèse lombaire, en voici quelques-unes :

  • une scoliose,
  • une spondylolisthésis lombaire,
  • une déformation de votre colonne vertébrale suite à un choc violent,
  • une hyper mobilité segmentaire,
  • des lombalgies suite à un vieillissement lombaire, une inflammation, un œdème,
  • une hernie discale .

Quelles sont les conséquences d'une arthrodèse lombaire ?

Comme toute opération de la colonne vertébrale, l'arthrodèse lombaire reste une chirurgie délicate, qui n'est pas sans risque ni inconvénient.

Les douleurs postopératoires

Les premiers jours qui suivent l’intervention sont peu douloureux, aidés par les injections d’antalgiques puissants. Au retour à domicile, des douleurs persistantes ou majorées de type sciatique ou cruralgie peuvent survenir, notamment issues de :

  • la libération des racines nerveuses comprimées au traumatisme opératoire,
  • la cicatrisation des tissus lésés pendant l'opération.
  • l'œdème
  • des hématomes post-opératoires habituels et normaux.

Le chirurgien vous prescrira les antalgiques nécessaires pour vous soulager. Cette phase de douleur dure entre 30 et 45 jours.

Une perte de mobilité

Lorsqu’une arthrodèse est effectuée sur un seul niveau, la perte de mobilité est très faible et peu gênante. En cas de chirurgie d’arthrodèse plus lourde, les suites post-opératoires peuvent se compliquer.

Bien que les techniques mini invasives accélèrent la récupération, 4 mois après l'intervention sont nécessaires en moyenne pour reprendre une activité professionnelle.

Selon la nature du travail, la reprise normale n'est plus envisageable. Les métiers de forces devront être adaptés, selon les démarches organisées par une assistance sociale.

rééducation après arthrodèse lombaire

Dans tous les cas, une rééducation immédiate est obligatoire pour une reprise rapide des activités, à commencer par apprendre à marcher, avec des exercices de gainage ou de musculation légère du dos.

Les autres risques

Dans de rares cas, des complications peuvent survenir :

  • L’infection de la plaie : la cicatrice sur le flanc peut macérer. Ce problème est surtout vrai pour les cicatrices bas situées, vers le pubis, et chez des patients fumeurs ou ayant d’autres problèmes de santé.
  • Une blessure des gros vaisseaux abdominaux (artère ou veine cave). Cette plaie doit être suturée et est ensuite colmatée avec de la colle. Après suture, il n’existe pas de séquelle. Cette chirurgie par voie antérieure est réalisée avec l’aide d’un chirurgien vasculaire (chirurgien spécialiste des vaisseaux).
  • La dégradation des disques et vertèbres proches de l’arthrodèse : cette arthrose adjacente survient plusieurs années ou dizaines d’années après la première, une nouvelle chirurgie peut s'envisager afin de prolonger le montage.

Il n'existe pas de rejet possible avec cette greffe qui n’est pas comparable à une greffe d’un organe.Quant aux risques de paralysie, elles sont extrêmement rares.

Quel quotidien avec une arthrodèse lombaire ?

La convalescence après une arthrose lombaire est longue. Le quotidien doit donc être régi par des nouvelles habitudes.

Les activités et gestes à éviter

Durant les 3 mois minimum nécessaires à la consolidation, certaines actions et mouvements sont à prescrire :

  • porter des charges lourdes,
  • effectuer les activités ménagères et l’entretien de votre domicile,
  • conduire,
  • se pencher.

Suivre le programme de rééducation

Les exercices de rééducation et de réadaptation permettent aux patients de renforcer les muscles environnants, d'améliorer la flexibilité et retrouver des mouvements normaux.

Pour évaluer la progression de la guérison, le patient bénéficie d'un suivi médical régulier, composé d'examens d'imagerie, séances de physiothérapie continue et un suivi avec leur chirurgien orthopédiste ou leur médecin.

Comptez environ 6 mois après l'opération, avec une reprise progressive du sport pour une guérison complète.

Dormir après une arthrodèse lombaire

Dormir avec arthrodèse lombaire

Se coucher est un autre défi après une opération des lombaires. En plus de provoquer des douleurs, une mauvaise position ou un geste brusque peut compliquer vos nuits. L'équipe soignante et les kinésithérapeutes vous donneront les bonnes pratiques pour vous lever ou vous coucher.

  • Pour faire votre lit, accroupissez-vous ou mettez-vous à genoux.
  • Ne vous penchez pas en avant (utilisez de préférence une couette).
  • Donnez à vos muscles le temps de se réveiller et ne vous redressez pas brusquement.
  • Soulager les tensions articulaires de la région lombaire en plaçant un coussin orthopédique entre vos genoux.

Cette superposition va protéger l'alignement de la colonne vertébrale en position latérale. En respectant et restaurant la courbure lombaire durant votre sommeil, cet accessoire orthopédique prévient la dégradation des étages adjacents. En effet, les hanches jouent donc un rôle encore important pour compenser une raideur rachidienne secondaire à une arthrodèse étendue.

    La douleur est souvent un facteur de limitation de la mobilité et la supprimer en réalisant une arthrodèse permet bien souvent de se sentir plus souple. Avec un taux de réussite estimé entre 80 et 85 %, dans la grande majorité des cas, vivre après une arthrodèse lombaire se fait sans difficulté majeure. Il faut cependant veiller à garder une bonne hygiène de vie, prendre soin de son dos et faire de l’activité physique.

    Source :

    https://www.docteurs-monod-kern.fr

    Retour au blog

    Notre conseil thérapeutique

    Découvrez nos autres produits

    1 de 3

    Nos Articles Connexes

    1 de 2

    Nos Articles Récents

    1 de 3

    ⭐⭐⭐⭐⭐

    Cellsius a soulagé les douleurs de +25'000 clients

    Certains témoignent...