arthrose sacro-iliaque

Comprendre l'arthrose sacro-iliaque en 5 questions clé

"Arthrose sacro-iliaque". Ces mots vous donnent froid dans le dos ? Entre douleurs lancinantes, dos bloqué et inconfort continu dans la région pelvienne, des fesses et du bas du dos… L'arthrose de l'articulation ilio-sacré est une maladie articulaire chronique et plus fréquente qu'on ne l'imagine. L'occasion pour Cellsius de répondre aux 5 questions les plus posées sur le sujet afin de démystifier les symptômes, comprendre les facteurs à risques et surtout : partager les astuces pour calmer les douleurs de ce type d'arthrose et reprendre le contrôle sur votre mobilité.

#1 Qu'est-ce que l'arthrose de l'articulation sacro-iliaque ?

Comprendre l'anatomie et le rôle des articulations sacro-iliaques est la première étape pour saisir les dégâts engendrés par l'arthrose.

Discrètes mais non moins essentielles, ces articulations se trouvent au cœur de votre bassin et connectent l'os iliaque, situé sur les côtés du bassin, avec le sacrum, l'os triangulaire à la base de la colonne vertébrale. Comme des pivots :

  • Elles renforcent la colonne vertébrale et les hanches pour une mobilité harmonieuse et sans douleur.
  • Elles stabilisent la région pelvienne en soutenant la partie supérieure du corps lorsque vous êtes debout, marchez ou effectuez des mouvements complexes.
  • Elles distribuent la pression et le poids du bassin de façon uniforme.

Cependant, si l'arthrose commence à s'installer, toute cette harmonie se retrouve perturbée. Les surfaces cartilagineuses qui recouvrent les extrémités des os s'usent, entraînant des douleurs, une inflammation et une limitation de la mobilité.

soulager l'arthrose sacro-iliaque

#2 Quels sont les symptômes de l'arthrose sacro-iliaque ?

Les symptômes de l'arthrose de l'articulation ilio sacré est difficile à dissocier de ceux des problèmes lombaires ou de la hanche.
Toutefois, le signe caractéristique est la douleur plus ou moins intense et fluctuante localisée dans la région pelvienne et le bas du dos. Cette affliction peut irradier dans les fesses, les hanches et le haut des cuisses… Un peu comme une douleur du nerf sciatique !

douleur arthrose sacro-iliaque
Seul l'emplacement précis et étendu de cette crise le long de la ligne articulaire ilio sacré détermine avec assurance l'origine de cette arthrose. Niveau ressenti, le patient souffre de raideur matinale ou après une longue période d'inactivité qui s'estompent dans la journée.

Les élancements reprennent durant :

  • Une marche prolongée,
  • Une montée d'escaliers,
  • Une position debout prolongée,
  • L'alternance entre position assise et debout.


Ces altérations interfèrent jusque dans le sommeil, où trouver une position confortable relève du défi.

#3 Quels sont les causes et facteurs de risque ?

Il existe plusieurs facteurs de risque de développer de l'arthrose sacro-iliaque :

Le vieillissement : de manière générale, l'arthrose est une usure naturelle des articulations. Avec l'âge, les tissus cartilagineux qui amortissent les surfaces des os s'amincissent et se dégradent, et ce même dans la région du bassin.

Les blessures antérieures à la région pelvienne ou au bas du dos, telles que des chutes, des accidents de voiture ou des blessures sportives, causent des dommages articulaires et favorisent le développement de l'arthrose.

La prédisposition génétique : si des membres de votre famille sont touchés par l'arthrose sacro iliaque alors votre risque peut être légèrement accru.

Certaines conditions médicales, telles que la spondylarthrite ankylosante (une forme d'arthrite inflammatoire affectant principalement la colonne vertébrale) et d'autres maladies auto-immunes, provoque une inflammation chronique qui abîme les articulations au fil du temps, dont ceux de la région sacro-iliaque.

Maintenir une mauvaise posture pendant de longues périodes soumet les articulations sacro-iliaques à un stress excessif et contribue à leur usure prématurée.

La grossesse, avec les changements hormonaux et ajustements du corps affecte la stabilité des articulations du bassin.

 

#4 Comment soigner une arthrose sacro-iliaque ?

Un diagnostic précis

diagnostic arthrose du bassin

Comme expliqué précédemment, les symptômes de cette arthrose du bassin sont similaires aux affections lombaires et dorsales. Pour traiter la douleur efficacement, il convient de s'assurer de la nature de la région affectée avec :

Un examen clinique : lors de votre consultation médicale, votre médecin recueille vos antécédents médicaux et vos symptômes actuels, la nature de la douleur, sa localisation, son intensité et les facteurs qui semblent l'aggraver ou la soulager.

Les tests de mobilité afin d'évaluer :
la flexibilité et les mouvements des articulations sacro-iliaques,
les restrictions de mouvement,
les sensations douloureuses caractéristiques de l'arthrose.

Des examens d'imagerie (radiographies, scanners ou l'IRM) pour visualiser les articulations sacro-iliaques et d'identifier toute anomalie, telle que la perte de cartilage ou la formation d'éperons osseux.

Les options de traitements temporaires

Lorsqu'il s'agit de gérer l'arthrose sacro-iliaque, plusieurs options de traitements non-chirurgicaux peuvent être explorées pour vous soulager et améliorer votre mobilité.


Des séances de physiothérapie incluant des exercices de renforcement musculaire, d'étirement et de stabilisation qui ciblent spécifiquement les muscles entourant les articulations sacro-iliaques.

Les médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) réduisent l'inflammation, à condition de respecter les recommandations médicales, car une prise à long terme peut générer des effets secondaires indésirables.

Les injections de corticostéroïdes directement dans les articulations sacro-iliaques fournissent un soulagement temporaire. Leurs effets ne durent que quelques mois et ne sont pas recommandés en tant que solution à long terme.

L'intervention chirurgicale

Dans les cas où les traitements conservateurs sont insuffisants pour soulager la douleur et retrouver de la mobilité, l'option chirurgicale reste le dernier recours.
En l'exemple de l'arthroplastie sacro-iliaque, une opération qui remplace partiellement ou totalement les surfaces articulaires usées par des implants artificiels.

À noter que la chirurgie ne garantit pas une élimination complète des symptômes, et comporte des risques inhérents. Les décisions relatives à la chirurgie doivent être prises en consultation avec des professionnels de la santé et basées sur une évaluation complète de la situation, lorsque les symptômes sont graves et ne répondent plus aux autres traitements.

#5 Comment prévenir et gérer les douleurs au quotidien ?

Conseils d'auto-soins

Pour beaucoup, la gestion quotidienne de cette affection consiste à privilégier le soulagement de la douleur ou le gain de mobilité. Voici quelques stratégies et conseils pour concilier ces deux aspects :

Pratiquer des exercices pour renforcer les muscles et améliorer la stabilité, tels que les élévations de jambes, les ponts pelviens et les étirements ciblés.

exercices pour soulager l'arthrose sacro-iliaque

Adopter des postures appropriées pour réduire le stress sur la région du sacrum.

  • Levez ou asseyez-vous en essayant de maintenir une colonne vertébrale neutre.
  • Évitez de vous pencher excessivement en avant ou en arrière.
  • Pliez les genoux et utilisez les jambes plutôt que le dos lorsque vous soulevez des objets.
  • Évitez de rester debout ou assis pendant de longues périodes sans bouger.

En savoir plus sur la meilleure position pour s'asseoir.

Utiliser des coussins orthopédiques : les coussins orthopédiques à mémoire de forme comme le coussin pour genoux ou le coussin lombaire, favorisent une posture corporel idéale durant le sommeil et en position assise. Leur conception ergonomique répartit uniformément la pression du poids du corps pour alléger les zones de tensions dans le bas du dos et rétablir l'alignement du bassin en position latérale de sommeil.

Appliquer des compresses chaudes ou froides sur la région douloureuse peut soulager l'inconfort.

Faites des techniques de relaxation comme la méditation ou la respiration profonde pour réduire le stress et à fortiori la douleur.

L'importance de la prévention

Des mesures préventives diminuent le risque de développer cette arthrite et ralentissent sa progression :

Le maintien d'un poids santé réduit la pression sur les articulations sacro-iliaques et retardent l'usure des articulations.

Adopter une posture correcte lors de la marche, de l'assise et des activités quotidiennes réduit la tension sur les articulations et la colonne vertébrale.

La pratique régulière d'exercice physique comme la marche, la natation et le yoga, renforce les muscles, améliore la flexibilité et favorise la santé des articulations.

L'utilisation quotidienne de coussins orthopédiques.

Comme pour de nombreuses douleurs chroniques, l'arthrose sacro-iliaque est difficile à oublier. Pour vivre confortablement avec cette affection, les ostéopathes et kinésithérapeutes recommandent d'utiliser les coussins orthopédiques. Les modèles de chez Cellsius sont spécialement conçus pour apaiser les souffrances articulaires de la région sacro-iliaque. Pensez-y !

Retour au blog

Notre conseil thérapeutique

Découvrez nos autres produits

1 de 3

Nos Articles Connexes

1 de 2

Nos Articles Récents

1 de 3

⭐⭐⭐⭐⭐

Cellsius a soulagé les douleurs de +30'000 clients

Certains témoignent...