douleurs pelviennes de grossesse

Douleur pelvienne de grossesse : comment s'en prémunir ?

Durant la grossesse, les changements hormonaux et physiques chez la femme enceinte sont sources de multiples inconforts. En plus des douleurs lombaires, des nausées et des maux de dos, les douleurs dans le bas du ventre comme la douleur pelvienne viennent s'ajouter aux joyeusetés de la maternité. Si la plupart de ces douleurs restent bénignes et évoluent au fil des mois, comment calmer les douleurs pelviennes de grossesse et quand s'en inquiéter ?

Comment distinguer une douleur pelvienne des autres douleurs au bas ventre ?

Les douleurs du ventre chez les femmes enceintes, ce n'est pas ce qui manque. Entre les crampes abdominales, les douleurs menstruelles et les problèmes digestifs… Il n'est pas simple de discerner une douleur pelvienne d'une autre située dans le bas ventre. À savoir :

  • Les douleurs pelviennes surviennent dans la partie la plus basse de l’abdomen (le bassin) : elles s’apparentent à une sensation de pesanteur et de tiraillement dans le bas ventre.
  • La douleur abdominale se situe dans la partie centrale ou supérieure de l’abdomen, dans la région de l’estomac et des intestins. Elle peut s'accompagner de troubles digestifs tels que des nausées, des ballonnements ou des brûlures d'estomac, qui déclenchent une sensation de pression ou de douleur sourde.
  • Les douleurs pendant les règles prennent la forme de crampes aiguës intermittentes qui peuvent s'intensifier pendant la menstruation.
  • Les contractions de Braxton-Hicks : chez les femmes enceintes, ces contractions d'enchaînement (10 à 12 par jour, de manière irrégulière et sans douleur) préparent l'arrivée de bébé.
  • La constipation due au ralentissement du transit.
  • Les infections urinaires : comme l’utérus fait pression sur la vessie, la future maman urine souvent, mais sans complètement réussir à vider sa vessie. Par conséquent, les bactéries stagnent et provoquent des infections.

coussin pour soulager douleur pelvienne

Quelles sont les causes des douleurs pelviennes ?

Les douleurs pelviennes se déclenchent lors des changements physiologiques ou musculo-articulaires.

Les troubles digestifs et urinaires

  • Infections des voies urinaires (IVU)
  • Calculs rénaux
  • Gastro-entérite (infection du tube digestif)
  • Syndrome de l'intestin irritable
  • Appendicite
  • Maladie inflammatoire chronique de l'intestin

Les troubles gynécologiques

Les menstruations, comme d'autres phénomènes gynécologiques, peuvent générer des douleurs pelviennes :

La grossesse

Les douleurs pelviennes de grossesse sont généralement ressenties pendant le premier trimestre de la grossesse, avec l'augmentation du volume de l'utérus. À mesure que le fœtus se développe et trouve sa place, il exerce une pression sur les organes environnants, notamment la vessie et les intestins. Ce qui multiplie les envies d'uriner et les spasmes pelviens.

Lorsque le fœtus s'installe, il remonte dans l'abdomen et comprime les organes environnants, comme la vessie et les intestins… D'où les nombreuses envies d'uriner et les spasmes.

De plus, les ligaments et les muscles au niveau utérin s'étirent et se contractent pour soutenir le poids croissant de l’utérus tout au long de la grossesse.

Les hormones de grossesse comme la Relaxine, assouplissent les tissus afin de préparer l'utérus et le bassin pour l’accouchement, ce qui provoque des douleurs et de l’inconfort chez la future maman.

Douleur pelvienne et bas ventre : quand s'inquiéter ?

Si ressentir des douleurs pelviennes est normal, notamment en début de grossesse, certains symptômes chez les femmes enceintes sont inquiétants et exigent une consultation chirurgicale en urgence :

  • Saignements vaginaux
  • Fièvre et frissons, en particulier s’ils s’accompagnent d’une douleur à la miction, d’une douleur dans le haut du dos (flanc) ou de pertes vaginales contenant du pus.
  • Douleur intense aggravée par les mouvements.
  • Vomissements, étourdissements ou accélération du rythme cardiaque (symptômes qui suggèrent une tension artérielle très basse)

Ces signaux peuvent alerter d'une fausse couche ou d'une grossesse extra-utérine.

Comment soulager une douleur pelvienne de grossesse ?

Les femmes enceintes peuvent calmer ces élancements inconfortables en adoptant quelques routines à la maison :

Pratiquer des exercices sûrs pendant la grossesse :

  • La marche, la natation, le yoga prénatal
  • Le renforcement des muscles pelviens (dits kegels : contracter votre vessie comme si vous vouliez arrêter d'uriner et relâcher),
  • La stabilisation du bassin avec le pont pelvien : allongez-vous sur le dos avec les genoux pliés, puis soulevez les hanches du sol en contractant les muscles fessiers et abdominaux, en maintenant la position pendant quelques secondes avant de redescendre lentement.

soulager une douleur pelvienne de grossesse

Éviter de porter ou de pousser des objets lourds exercerait une pression supplémentaire sur les muscles et les articulations du bassin et aggraverait les douleurs pelviennes.

Conserver une bonne posture ergonomique en position assise, debout et en marchant réduit la pression sur le bassin et soulage les douleurs pelviennes, mais aussi les douleurs lombaires et les douleurs dorsales. Utiliser un coussin d'assise, une ceinture de grossesse et un ballon de grossesse peuvent vous y aider.

Dormir avec un oreiller entre les genoux : utiliser un oreiller orthopédique conçu spécialement pour une position de sommeil latéral apporte plus de confort en position allongée chez les femmes enceintes. Son design maintient un bon alignement du corps, soulage la pression sur les hanches, les douleurs ligamentaires et les articulations autour du pelvis pendant la nuit.

dormir avec douleurs pelviennes

Du repos : pensez à prendre des pauses régulières pour réduire l'état de fatigue et les contractions.

Porter des vêtements élastiques : les tenues pour femmes enceintes soutiennent le dos ou l’abdomen et réduisent la pression sur les muscles du bassin.

Quid de la douleur pelvienne chez les hommes ?

Les hommes aussi peuvent ressentir une douleur pelvienne ! Anciennement nommé la prostatite chronique, le syndrome de douleur pelvienne chez l'homme peut se déclencher au niveau des systèmes urinaire, intestinal et génital, tel que

  • Un syndrome pelvien de douleur chronique ( SPDC) :
    • Symptômes urinaires : brûlures, difficulté à initier la miction, vidange incomplète, inconfort vésical, douleur dans la région ombilicale (port de ceinture inconfortable).
    • Symptômes sexuels : douleur lors de l'éjaculation, dysfonction érectile, diminution de la libido.
    • Symptômes ano-rectaux : douleur lors de l'évacuation des selles, selles minces, constipation.
  • Syndrome du nerf pudendal (souvent chez les cyclistes, douleur au périnée)
  • Coccygodynie (douleur au coccyx)
  • Douleurs référées (souvent en lien avec le dos)

 

Ces symptômes prostatites se déclenchent chez 1 homme sur 3, âgé de 35 à 50 ans. Pour s'en prémunir, il existe des exercices de rééducation périnéale pour apprendre à contracter et relâcher ses muscles : relaxation, respiration, mobilisation lombaire et autres articulations.

Il est également important de diminuer la douleur lors des transferts de la position assise à debout ou l'inverse, notamment à l'aide d'un coussin d'assise orthopédique.

 

Retour au blog

Notre conseil thérapeutique

Découvrez nos autres produits

1 de 3

Nos Articles Connexes

1 de 2

Nos Articles Récents

1 de 3

⭐⭐⭐⭐⭐

Cellsius a soulagé les douleurs de +30'000 clients

Certains témoignent...