le canal lombaire étroit après opération

Le Canal Lombaire Étroit en 9 Questions

Difficile de marcher plusieurs centaines de mètres sans chercher un banc où s'asseoir ? Alors vous souffrez certainement d'un canal lombaire étroit. Bien que bénigne et courante, cette sténose spinale peut évoluer jusqu'à devenir assez contraignante, si l'on ne trouve pas rapidement comment la prévenir ou la soulager. Dans cet article complet, Cellsius vulgarise toutes les réponses des chirurgiens, neurologues et kinésithérapeutes pour mieux comprendre les origines, les symptômes et les traitements du canal lombaire étroit, cause fréquente du trouble de la marche chez les seniors.

 

Qu'est-ce qu'un canal lombaire étroit ?

Le canal lombaire étroit est un rétrécissement du canal rachidien au niveau lombaire. Les médecins le nomment aussi sténose du canal rachidien, sténose vertébrale ou sténose spinale. Dès que les racines nerveuses qui cheminent dans le canal rachidien se compriment, les premiers symptômes de douleurs dans les jambes en position debout ou à la marche apparaissent. La personne doit interrompre sa promenade pour s'asseoir ou s'accroupir.

canal lombaire étroit fatigue

Quelles sont les douleurs d'un canal lombaire étroit ?

En comprimant les nerfs lombaires, la sténose vertébrale provoque des niveaux variés de douleur. Ainsi, selon l'étroitesse du canal, la pathologie peut être totalement asymptomatique ou s'aggraver vers le syndrome de la queue de cheval. Dans la plupart des cas, le patient ressent :

  • Un mal de dos, notamment dans la région lombaire.
  • Une faiblesse dans les membres inférieurs avec des sensations de fourmillement et d'engourdissement, après quelques minutes de marche.

Plus le canal se rétrécit, plus cette distance se raccourcit et les douleurs se multiplient.

Les causes du rétrécissement du canal lombaire

Le canal lombaire étroit est assez fréquent après 50 ans. Parmi les facteurs les plus courants :

  • Le dégénérescence naturelle du canal, marquée par l'arthrose lombaire et les fractures associées à l'ostéoporose.
  • Une hernie discale postérieure ou mal placée, qui va décompenser et compresser le canal.
  • Une origine génétique où le canal présente une étroitesse constitutionnelle. c'est-à-dire qu'à la fin de la croissance, le canal est plus étroit que la moyenne, ce qui pose problème dès l'âge de 30 ou 40 ans.

Canal lombaire étroit : les exercices

La kinésithérapie pour un canal lombaire étroit est un incontournable. Les étirements restent efficaces pour soulager les douleurs lombaires et prévenir leurs réapparitions. Voici quelques exercices faciles à reproduire chez soi :

  • Position de l'œuf : posez vos jambes contre le sol, vos fesses sur vos mollets, la tête est posée au sol et les mains longent les cuisses avec les paumes tournées vers le plafond.

soulager le canal lombaire étroit

  • Position de l'enfant: en partant de la position de l'œuf, allongez les bras loin devant vous, décollez les fesses des talons et gardez la tête dans l'axe, le regard vers le sol.
  • Position dos rond - dos creux : Mettez-vous à quatre pattes, creusez le ventre et arrondissez le dos en expirant, puis basculez le bassin et contractez les fessiers pour creuser le dos, arrondir le ventre et levez la tête tout en inspirant.
  • Dos rond en position assise : tendez les bras devant vous comme si vous repoussiez un mur, tout en gardant les épaules à l'aplomb du bassin.
  • Position quatre pattes, effectuez une extension opposée, bras droit-jambe gauche et inversement, en faisant toucher le coude et le genou à chaque mouvement.

exercice du canal lombaire

  • Sur le dos, amenez le genou sur l'épaule du même côté. Puis placez les mains derrière la tête et tendez les jambes à la verticale, l'une après l'autre, sans déclencher de douleur dans les jambes. Maintenez bien la tête sans chercher à faire des abdominaux.

Quels traitements pour réduire les symptômes et la fatigue du canal lombaire étroit ?

Lorsque l'on souffre de sténose lombaire, on comprend vite que s'asseoir ou s'accroupir soulage instantanément la douleur. En effet, ces positions aident à dégager le canal lombaire et diminuer les douleurs, facilitant la reprise de la marche sur les prochains mètres.

Certes, cela dépanne, mais temporairement…

  • Dès les premières douleurs dans les jambes, consultez votre médecin. Il vous prescrira un traitement anti douleur tel que des antalgiques ou de la cortisone.
  • Pour des douleurs plus intenses, les infiltrations peuvent vous aider. Réalisées par un médecin radiologue sous scanner, elles ne nécessitent aucune hospitalisation et visent à soulager partiellement les douleurs.
  • En parallèle, effectuez quelques séances de kinésithérapie avec des exercices d'étirement du canal lombaire.

Toutes ces solutions traitent les symptômes mais pas la cause.

Quand envisager l'opération du canal lombaire étroit ?

Si ni le traitement médical, ni les exercices de kinésithérapie, ni les infiltrations ne parviennent à vous soulager, le recours au geste chirurgical devra s'envisager.

L'opération du canal lombaire étroit se présente comme une intervention non invasive, réalisée sous endoscopie et sous anesthésie générale. L'objectif consiste à réaliser une décompression des nerfs de la colonne vertébrale. Concrètement, le chirurgien agrandit le canal en effectuant une petite incision pour insérer l'endospine avec, à l'intérieur, les caméras et les instruments nécessaires pour élargir 1, 2, 3 ou 4 vertèbres.

Selon le geste effectué, la durée de l'intervention varie de 30-45 minutes jusqu'à 2 heures. Cette expansion du canal demande des résections osseuses plus ou moins importantes. En cas de glissement de vertèbres, une ostéosynthèse sera nécessaire pour stabiliser les vertèbres.

Quid du temps de convalescence après l'opération du canal lombaire étroit ?

Après la chirurgie, une fois réveillé, le patient peut se lever et prendre une douche chaude afin de décontracter les muscles du dos, avant d'aller marcher et de juger de l'effet immédiat de l'intervention. Généralement, les sensations d'inconfort dans les jambes disparaissent et le patient peut marcher plusieurs mètres sans ressentir de gêne.

Au bout de deux jours d'hospitalisation, les patients sont invités à regagner leur domicile.

Un suivi régulier est prévu, au moins pour la première année suivant l'opération, avec des radiographies programmées au 1er et au 3ème mois, et ce, jusqu'à ce que l'évolution soit jugée stable et favorable.

Quelles séquelles après l'opération du canal lombaire étroit ?

La chirurgie quelle qu'elle soit, comporte toujours un certain nombre de risques, principalement associés à la phase de cicatrisation. Néanmoins, une des complications essentielles pour la chirurgie du canal lombaire concerne l'hématome post-opératoire. Un risque préoccupant chez les patients présentant d'autres pathologies associées tels que : des problèmes cardio-vasculaire, respiratoires, de diabète, ou sous traitement anticoagulant.

En effet, les nerfs et les vaisseaux comprimés dans le canal se dilatent, prenant parfois l'apparence de véritables varices, sujettes à des saignements faciles et compliquant l'exécution de l'hémostase à proximité des nerfs.

À savoir que si la chirurgie parvient à calmer les douleurs des jambes et des radiculaires, la structure de la colonne vertébrale reste inchangée, pouvant provoquer de temps en temps des lombalgies, la plupart du temps tolérables, ou des compressions sur d'autres étages.

Les autres solutions pour soulager les douleurs lombaires

En plus des consultations et des exercices préconisés par les kinésithérapeutes, d'autres solutions existent pour soulager les douleurs à la maison :

  • La pratique du vélo : cette activité favorise l'ouverture du canal lombaire.
  • Se tenir correctement, en basculant le bassin vers l'avant et en gardant le dos droit.
  • Le port d'une ceinture lombaire afin de soulager et maintenir la stabilité de la colonne.
  • Utiliser un coussin lombaire : le coussin d'assise orthopédique aide à maintenir une posture naturelle. Son design et son matériau en silicone à mémoire de forme soulagent les tensions et la pression du poids du corps sur le canal lombaire, impose une bascule du bassin vers l'avant pour accentuer l'ouverture du canal lombaire.

coussin orthopédique lombaire

  • Placer un coussin entre les jambes en position allongée : ce type de coussin pour genoux favorise l'alignement des jambes en position latérale et évite tout risque de compression du canal et les douleurs liés durant le sommeil.

    Les dormeurs sur le dos pourront placer le coussin derrière les genoux et reproduire la surélévation des jambes proposée par les lits de relaxation.

Bien que le rétrécissement du canal lombaire soit une pathologie naturellement liée au processus de vieillissement, son diagnostic ne doit pas être sous-estimé. Dès les premiers symptômes invalidants, tels qu'une perte d'autonomie ou de mobilité, la consultation est obligatoire afin de surveiller la colonne vertébrale. Le signalement est d'autant plus urgent en cas de trouble grave comme une perte de motricité avec des jambes qui lâchent, des troubles urinaires ou un début de paralysie.

Retour au blog

Notre conseil thérapeutique

Découvrez nos autres produits

1 de 3

Nos Articles Connexes

1 de 2

Nos Articles Récents

1 de 3

⭐⭐⭐⭐⭐

Cellsius a soulagé les douleurs de +25'000 clients

Certains témoignent...